Les samedis du voyage

Une billetterie en ligne sera mise en place quelques semaines avant chaque évènement.

Actuellement vous pouvez réserver pour l'atelier et le tablao de la Caramelita du  21 décembre et pour le stage avec Joaquin Grilo les 25/26 janvier.

A VENIR :

Samedi 21 décembre : Cia La Caramelita (tablao)

Entre danse et musique, puisé dans le répertoire du flamenco "jondo", ce spectacle représente le spectre de la vie : une décomposition des émotions, de la peine à la joie. C'est à travers une intense interprétation que "La Caramelita" réveille ces sentiments, si profonds et si chers au flamenco. Elle est accompagnée dans ce spectacle par Manuel Vasquez à la guitare et  Alejandro Mendía au chant.

Avec le respect de son héritage indien aux origines riches, Déborah "La Caramelita" a créé beaucoup de parallèles dans sa danse. On dit que les gitans qui forgent le caractère si essentiel du flamenco seraient venus de l'Inde et cet aspect complète l'influence artistique dont elle s'inspire. Dans ses plus récentes aventures artistiques, elle cherche à renouer avec son passé en intégrant les influences de la danse classique indienne dans le flamenco.

Manuel Vazquez a commencé  l’apprentissage de la guitare à l’âge de 10 ans avec son oncle Fernando Garcia. Un an plus tard, il entre au conservatoire de Bordeaux, où il suit un cursus classique jusqu’à la fin du troisième cycle dans la classe d’Olivier Chassain. Il décide ensuite de se concentrer sur la guitare flamenca en travaillant avec un cuadro flamenco sur la côte de Grenade pendant deux années. Approfondissant son accompagnement du chant et de la danse, il se produit régulièrement sur les scènes françaises et espagnoles.

Alejandro Mendía se passionne en 2005 pour le cante flamenco. Il s'installe à Séville pour étudier d'abord à la fondation Cristina Hereen, puis à l'Académia De Arte Flamenco auprès d'Esperanza Fernandez. Attiré par l'esthétique "primitive et sauvage" du cante de Jerez de la Frontera, il part y vivre pendant 2 ans au cours desquels il étudie auprès d'Ezequiel Benitez, José Mendez et s'initie au "cante para baile" avec La danseuse Manuela Carpio. De retour en France, il monte sur scène avec le nom de sa mère. Il collaborera avec les danseuses: Cecilia Cappozzo, Helena Cueto, et Karine Gonzales; puis il commence des tournées avec des artistes étrangers au Canada et en Équateur. Récemment installé à Bordeaux, il travaille avec des artistes locaux comme Alex Carrasco, Guillermo Guillén, Deborah "la Caramelita", Cecilia Gonzales, Kuky Santiago.
Alejandro retourne chaque année en Andalousie pour parfaire sa connaissance du flamenco aux côtés d'artistes de renom comme: El Niño de Elche, El Oruco, Juan De Mairena, José Anillo et Encarna Anillo.

Réservation en ligne ICI

Samedi 25 et dimanche 26 janvier :  STAGE avec Joaquin Grilo

(le concert initialement prévu est reporté la saison prochaine).

 

Stage pendant tout un fin de semana, deux jours "locos"...nous sommes tout particulièrement fiers et honorés de la venue du maestro à Nantes, à la peña ! Une occasion unique et exceptionnelle de pouvoir s'imprégner un week-end du génie de ce grand nom du flamenco.

INFORMATIONS (horaires et tarifs)  ICI

INSCRIPTIONS EN LIGNE ou PAR VOIE POSTALE ICI

 

Danseur soliste dès l’âge de 15 ans, habitué aux plus grandes scènes et aux tournées dès l’adolescence, Joaquin Grilo partage sa carrière entre des collaborations artistiques prestigieuses et le développement de sa propre compagnie. Danseur et percussionniste de la légende de la Guitare Paco de Lucia pendant 6 ans, il a également collaboré avec Vicente Amigo, Moraito, les pianistes Chano Dominguez et Dorantes, le chanteur Miguel Poveda, etc. Il a été chorégraphe du Ballet National d’Espagne. Il a reçu d’innombrables Prix tant comme danseur que pour ses créations. Danseur de premier plan, totalement accompli, il possède une incroyable technique et une musicalité sans égal. Il est l’un des seuls artistes à avoir combiné d’une façon remarquable le développement d’un style très personnel et le respect de la tradition du Flamenco. Tout simplement incomparable.

7 mars : Cia Eva Luisa

Nous avons donné carte blanche à Eva Luisa et Juan Manuel Cortes pour la 11ème édition de notre festival La Nuit du Voyage. Ils reviennent cette année accompagné de la guitariste Lydia Fuerte pour nous présenter leur spectacle Luisa 3 (cube).

« Il s’agit pour nous de développer les questions de fond : qu’est ce qui est flamenco et qu’est ce qui ne l’est pas ? Pourquoi un geste serait-il considéré comme flamenco ou pas ? Quelle est notre part de liberté dans la création et quelle est notre légitimité dans cet art ?…La participation d’un troisième artiste, choisi au gré de nos rencontres et de nos envies, permettra d’approfondir ces questions. Nous désirons ce spectacle comme un laboratoire de création, où nous pouvons explorer le flamenco au travers de nos connaissances de la tradition flamenca mais aussi, grâce à la personnalité de chacun, intégrer d’autres idées, d’autres concepts."

Le parcours éclectique de Lydie Fuerte débute à l'âge de huit ans avec son premier professeur Nicolas Toniutti qui lui fait découvrir le flamenco, la guitare classique et sud-américaine ainsi que le jazz. Elle complètera son chapitre « musique du monde » avec le guitariste brésilien Celso Machado et la guitariste brésilienne Cristina Azuma lors de plusieurs stages ainsi que deux années d'études à l'école Toulousaine Music'halle auprès de Christophe Lartilleux (jazz manouche). Une rencontre capitale se produit à l'âge de seize ans avec un de ses guitaristes compositeurs préférés, Roland Dyens au cours d'un stage international de guitare à Martigny à l'issu duquel cet éminent guitariste lui « somme » d'entrer au plus vite au conservatoire de Toulouse. Elle rentre donc au conservatoire de Toulouse en 2003 et poursuit 4 années d'études approfondies
avec Laurent Vivet à l'issue desquelles elle obtient son prix de guitare classique avec la mention très bien. Enfin elle réintègre ce même conservatoire en 2011 et bénéficie du riche enseignement de Vicente Pradal durant deux ans en guitare flamenca du registre Traditionnel de cet art. Elle obtient son diplôme de fin d'étude de cette section en 2013.
Lydie fonde son premier groupe féminin "Elya trio" en 2000 et enregistre son premier album au studio Sextan à Paris suivi d'une tournée dans le sud de la France. Un deuxième groupe « Dyade » naît en 2008 et occasionne de nombreux concerts jusqu'à une récompense : lauréats 2011 « Révélation Guitarist Acoustic » et joue au festival international de guitare de Issoudun. Aujourd'hui, riche de toutes ces expériences, Lydie se consacre à son propre univers et marie toutes ses expériences, accompagnée de grands talents tels que Juan Manuel Cortes aux percussions, Eva Luisa à la danse.

Un extrait de Luisa 3 en collaboration avec le chanteur Niño De Elche.

Réservation en ligne ICI

4 avril : Mathias Berchadsky « El Mati » / Cristo Cortes (duo chant-guitare)

Mathias Berchadsky, l’un des guitaristes et compositeurs de flamenco en France les plus reconnus et appréciés de sa génération, s’est frotté très jeune aux plus grands : Larry Coryell, John Scofield, Mike Stern... Bill Dobbins. Un itinéraire tout d’abord nourrit de jazz, de tango argentin, de jazz manouche, de musette et de musique classique. C’est un voyage à Séville qui le décide à s’engager dans la voie flamenca. Formé à la Fundación Christina Heeren, le flamenco devient sa véritable passion, et son engagement artistique. Accompagnateur du chant et de la danse, il travaille et joue avec les grands du flamenco. En parallèle, Mathias multiplie les expériences et les collaborations avec de nombreux artistes issus du jazz , musique classique et du monde avec des artistes de renom. Son premier album "Cantos del posible" enregistré à Séville avec Pedro El Granaino, Rocio Marquez, El Niño de Elche et Encarna Anillo a rencontré un vif succès critique lors de sa sortie en 2010. Il travaille également pour le cinéma et compose pour de nombreuses compagnies de flamenco en France, Canada et Espagne. Il participe à l’enregistrement de nombreuses musiques de film (Colombiana, Le mac, Une petite zone de turbulences...). Il se produit régulièrement avec de nombreuses formations partout dans le monde.

CRISTO CORTES

Né à Marseille, dans une famille de cantaores originaires de la région d'Alméria en Andalousie, il se distingue dès l'âge de 6 ans dans les juergas familiales. Son timbre de voix unique et à sa grande connaissance de l'art flamenco, associés à une longue expérience de la scène et à de grandes qualités humaines font de lui un artiste exceptionnel, qui transmet l’émotion et la ferveur d’un style éminemment gitan. Il est l'un des musiciens attitrés d'Ana la China et de Manuel Gutierrez. Il est aussi sollicité par la plupart des danseurs professionnels de France pour la profondeur et la précision de son chant. Excellent pédagogue, il partage ses connaissances du cante flamenco avec passion, rigueur et précision.

Réservation en ligne ICI

2 mai : Paëlla y Flamenco... concerts autour d'un repas.

La première édition l'an dernier a été un succés : nous réitérons l'expérience. Deux concerts lors de ce dîner spectacle :


Spectacle de la peña où se succéderont des morceaux inédits issus du répertoire de la troupe A Contratiempo qui sort de résidence de création et les restitutions des cours de danse, de guitare et de cajon de l'année.

2ème partie :  Que te Den flamenco

Que te den flamenco est un cuadro flamenco créé à Nantes en 2017. Composé de Laura Molina et Joanne Delbeke « « La Juana »  à la danse, Maria Muñoz Caballeros  au chant, Alberto Castro « El Castro » aux percussions et Laurent Jaulin « El Meleno » à la guitare.

Virtuosité et sensualité des danseuses, voix authentique festive ou profonde aux accents de Cadiz, duo guitare/cajon aux   rythmes envoûtants et mélancoliques, Que te den vous invite à un voyage dans le flamenco,  recréant le temps du concert, l’intimité, la magie  et la fougue d’un tablao traditionnel.

Réservation en ligne ICI

 


PASSÉS :

Samedi 19 octobre : Troupe A Contratiempo et les professeurs de la peña.

Ouverture de saison avec la troupe A Contratiempo constituée d'élèves de la peña aguerris et passionnés. Du flamenco traditionnel mais aussi des créations.

Exceptionnellement pour cette soirée les professeurs de la peña se joignent à eux et présentent un extrait de leurs spectacles respectifs.

Une rentrée de la peña sous le signe de la bonne humeur ¡ Arsa !

Pas de réservation en ligne mais un lien pour réserver votre place

https://doodle.com/poll/erhc29mxqhzkrhi2

Paiement sur place ou par envoi postal

Horaire : 21h - Tarif : 12 euros

L'après-midi :

Ateliers danse/cajon/palmas/guitare animés les professeurs de la peña . Renseignements et inscriptions ICI

ARCHIVES : SAISON 1  - Notre programmation en 2018/2019

 

Ce fut une première sur Nantes ! Une programmation 100% flamenco ! 8 concerts intimistes et acoustiques...

20 octobre 2018  :

La troupe de la peña entourée par ses professeurs présentent un tablao traditionnel des meilleurs morceaux de leur répertoire !

 

24 Novembre : « Eso es muy flamenco » (Lecture dansée) - passé

Les pas de danse, les claquements de mains, les rythmes des pieds, les respirations, les chants fredonnés, le cajón , les glissements du mantón, viendront se mêler à la voix et aux textes pour vous faire vivre un moment unique pour faire découvrir la solea, le duende, et l'âme du flamenco.
Véritable duo de mots et de pas. Pas du théâtre, une partition à deux voix et quatre pieds !

Liseuse : LADYseuse de mots / Danse : Sandrine Allano

 

22 Décembre : Laura La Mori (tablao) - passé

Cante : Alberto Garcia / Guitarra : Alban Lorini "Buli" / Baile : Laura la "Mori"

Elle a découvert le flamenco à Nantes à 10 ans. C'est de retour d'un grand voyage initiatique entre Séville où elle restera de nombreuse années pour se former au flamenco, et Lyon où elle commence à enseigner dans un des hauts lieux du flamenco, qu'elle revient sur Nantes depuis cet été. La peña ne pouvait pas se passer de l'inviter pour profiter de son art. Elle s'entoure ici de ses amis dont le grand chanteur Alberto Garcia, hautement réputé dans le milieu du flamenco français !

26 Janvier : Isabel Julve duo - passé

Cante/baile/palillos : Isabel Julve / Guitarra : José « El Piru »

Chanteuse-danseuse Isabel Julve a su imposer au fil de sa longue carrière son style singulier alliant fougue et précision. Sur scène, elle alterne le chant et la danse, une présence prodigieuse et une voix bouleversante. Elle entame des tournée internationales avec des artistes de renom. Elle se produit en en Europe aux côtés de La Tani, Morenito de Illora, Chicuelo... A la tête de sa propre formation, elle enchaîne les festivals où elle partage l’affiche avec des groupes aussi reconnus que Ketama, La Barbería del Sur ou Raimundo Amador. Elle monte ainsi sur scène aux festivals flamencos de Torrent, de Valence et à Barcelone avec Maite Martín. Elle travaille avec le guitariste Ricardo Estevecré avec qui elle crée le duo devenu en quelques années la formation phare du flamenco valencien.

Son album La Maquerida sort en 2017. Elle vient nous le présenter ici avec son acolyte "El piru".

2 Mars : « Que te den Flamenco » - passé

Que te den flamenco est un cuadro flamenco créé à Nantes en 2017.

Composé de Laura Molina et Joanne Delbeke « « La Juana »  à la danse, Maria Muñoz Caballeros  au chant, Alberto Castro « El Castro » aux percussions et Laurent Jaulin « El Meleno » à la guitare.

Virtuosité et sensualité des danseuses, voix authentique festive ou profonde aux accents de Cadiz, duo guitare/cajon aux   rythmes envoûtants et mélancoliques, Que te den vous invite à un voyage dans le flamenco,  recréant le temps du concert, l’intimité, la magie  et la fougue d’un tablao traditionnel.

 

6 Avril : Lagrimas Azules (flamenco jazz)

Trompette : Geoffroy Tamisier / guitare : Laurent Jaulin / Danse : Rachel Gaiguant Accordéon : Didier Ithursarry

« Lagrimas Azules » est un trio né de l’amour du flamenco, du jazz et de la musique du pays Basque. À travers un répertoire de compositions originales et de détournement de compositeurs espagnols tels que « Manuel De Falla » ou « Rodrigo », l’air et le souffle de l’accordéon viennent caresser le feu de la guitare réchauffant ainsi l’âme d’une trompette narrative...

 

 

Audio LAGRIMAS AZULES

2 titres en écoute

 

Will O the Wisp / Cancion del fuego fatuo

Durée : 07:14

Concerto d’Aranjuez

Durée : 11:30

 

 

 

 

4 Mai : Fiesta flamenca/concerts et repas ! Salle du Pré Poulain

(Re)découvrez les groupes amateur et professionnel de la Peña grâce à cette soirée inédite !
Deux concerts lors de ce dîner spectacle, 20 euros l’entrée comprenant une boisson, un plat (paëlla) et un dessert.

Première partie :
- Nouveau spectacle de la troupe amateur de la peña A Contratiempo

Deuxième partie :
– Sortie officielle au public de la nouvelle version du groupe ¿PAKENO?
Guitares : Laurent Jaulin/ Percussions : Katari/Chant-Danse : Sandrine Allano

Salle du Pré-Poulain à Thouaré S/Loire.

25 Mai : Helena Cueto - passé

Baile : Helena Cueto / Guitarra : Guillermo Guillen / Cante : Cécile Evrot

 

Elle a découvert le flamenco à 7 ans .... à la peña Flamenca Planta Tacon. Notre "petite" revient nous voir, après s'être formée à Séville,  après être montée sur des scènes nationales et internationales jusqu'à devenir une figure emblématique du flamenco français ces dernières années. Elle s'entoure de ses amis ce soir. Un retour aux sources qui risque d'être émouvant.

 

29 Juin : Samuelito (guitarra) y Paloma Pradal (cante) - passé

29 Juin 2019 : Samuelito (guitarra) y Paloma Pradal (cante) 

https://www.youtube.com/watch?v=9jYojbi4S3A

Nous sommes heureux de vous présenter pour fermer cette saison, 2 artistes rares. Une chance unique de les voir et les écouter dans un contexte intimiste et ainsi profiter de la grande qualité et force de leur art.

 

Paloma Pradal : A 25 ans, Paloma Pradal nous présente « Rabia », son premier album. Synthèse de son histoire familiale, de ses influences et de sa sensibilité, « Rabia » est une invitation au voyage dans le monde de Paloma. Reprises assumées et merveilleusement interprétées, compositions bouleversantes et improvisations innovantes, chansons populaires espagnoles et cubaines, rythmes salsa, teintes flamencas, textes poétiques et engagés, cet album est une mosaïque de couleurs dont la somme crée un tout cohérent, une identité forte. Avec « Rabia », Paloma Pradal nous fait découvrir l’artiste qu’elle est, tantôt explosive et festive, tantôt tragique et solennelle; une jeune artiste pleine de talent et d’idées qui n’en a pas fini de nous émerveiller…

Samuelito : https://www.samuelitomusic.com/bio