Historique de la Peña

Petit Historique… Les origines de la peña

Alors que Sandrine ALLANO enseigne le flamenco depuis l’âge de 17 ans, au sein de diverses associations qui l’accueillent, elle se trouve confrontée à un questionnement :
comment enseigner le flamenco dans son authenticité ?

Philippe ALLANO qui accompagne depuis toujours ses cours, est témoin de ses questionnements sur la pédagogie du flamenco et des limites des cours de danse. Il lui suggère de créer une « école » où serait enseignée tous les facettes du flamenco : la danse mais aussi les palmas, la guitare, le chant,
les percussions et la culture.. et serait aussi un lieu vivant où pourraient se rencontrer les aficionados. Ce sera donc une peña. Anne Le Compagnon (Nanou) et Sabrina Béziau, deviennent membres du bureau et la Peña Flamenca « Planta Tacon » voit le jour en janvier 2001.

Les étapes du développement

• Tout d’abord basée sur Nantes (Zola puis Saint-Felix), c’est avec l’arrivée de Karine Epié Jaulin qui prend la présidence, que la peña déménage à Thouaré. Tout d’abord très petite (une vingtaine d’adhérents), la publicité ne se fait volontairement que par bouche à oreille.
• Sandrine devient salariée de l’association.
• L’arrivée de Laurent Jaulin comme professeur de guitare a été un tournant décisif car désormais la guitare prend sa place dans l’association, qui ne demande dès lors qu’à se développer.
• Alors que Sandrine a rencontré Miguel Muñoz, chanteur gitan basé sur Nantes, quelques années auparavant, il vient nous rencontrer, motivé par sa soeur Kathia adhérente. Cette rencontre fut l’origine de moult projets pour la peña mais aussi pour les professeurs.

Ainsi, le chant, la guitare et la danse sont enfin réunis à la peña.
• En 2009, Tifenn Ezanno, une adhérente, devient administratrice de la peña. Salarié indispensable car l’association grossit.
• L’envie de créer une antenne de la peña sur Nantes se concrétise grâce à une collaboration avec le CCFE (Centre Culturel Franco Espagnol).
• Tifenn dispense un cours débutants à St Félix.
• Puis, la peña embauche Olga Marquez qui arrive de Barcelone, pour dispenser également des cours.
• L’arrivée d’Alberto Castro de Grenade permet au cajon de trouver une place dans la peña.
• En 2012 Hélèna Cueto – ancienne élève de Sandrine – revient de Séville. Elle prend naturellement sa place au sein de la peña et dispense des cours à Thouaré et à Nantes, des ateliers de bata de cola et de chant.
Puis la peña ouvre un cours d’éveil pour enfants à partir de 5 ans qui a beaucoup de succès.
• En 2014 Sandrine reprend tous les cours de la peña. Karine s’occupe du cours d’éveil. Nous ouvrons un second cours de cajon avec Alberto Castro sur Nantes.
La peña participe à la création de l’association Hispanantes
• Karine met en place une collaboration régulière avec Ripoll du Bateau Lavoir où nous nous produisons régulièrement.
• En 2016 Sandrine arrête de dispenser les cours et c’est Laura Molina qui vient de Valencia, qui reprend.
La diffusion de groupes professionnels : un nouveau statut pour la peña
Tifenn endossera le rôle de diffuseuse des 2 groupes professionnels que la peña produit :
Meneito (groupe composé de Laurent, Miguel, Manuel Bustamante, Rachel Gaiguant et Helena Cueto)
¿ Pakeno ? (groupe composé de Laurent, Miguel, Sandrine et deux musiciens venus d’autres horizons musicaux) qui présente pour sa part un flamenco métissé surprenant.
Le spectacle de la Cia Helena Cueto Volando Voy
Puis depuis 2 ans Lagrimas Azules (Laurent Jaulin/Geoffroy Tamisier/Didier Ithursarry/Rachel Gaiguant).
Et nouveau cette année : Que te den Flamenco avec Alberto/Laurent/Laura et Joanne Delbecke

Les stages

Pour la danse nous avons invité : Isabelle Cortes, Reinato de Sevilla, Rachel Gaiguant, Ana Yerno, Aurélia Vidal, Karine Gonzales, Emeline Lazarro, Héléna Cueto, Isabelle Cortes, Olga Marquez, Eva Luisa, Chloé Brulé, Marco Vargas…
Pour la guitare : Vicente Pradal, Manuel Delgado, Samuelito
Pour le chant : Manuel Bustamante, Helena Cueto, Paco El Lobo…
Pour le cajon : Cédric Diot, Manuel Bustamante, Juan manuel Cortes…
Nous avons également organisé un stage de percussions corporelles avec Lionel Arthur.

La Nuit du Voyage : un festival qui prend de l’ampleur

En 2003 Ken (le compagnon de Sandrine) souffle à l’équipe l’idée d’organiser un festival. L’idée – qui démangeait déjà Mme la Présidente – nous séduit aussitôt et en avril 2003 a lieu la première Nuit du Voyage.

Ken, devient régisseur de cette première édition (aujourd’hui il s’occupe de la sécurité) et nous enseigne les bases de l’organisation d’un festival. Nous afficherons COMPLET avant d’ouvrir les portes.

Nous organiserons cette année la 15ème édition.

Le festival est aujourd’hui connu du monde du flamenco (nous avons même trouvé l’info à Jerez dans un guide flamenco) le public commence à venir de loin !

A Contratiempo : une troupe créée par quelques adhérents.
L’envie de faire de la scène pousse un poignée de adhérents passionnés, danseurs, guitaristes,
chanteurs, percussionnistes et chanteurs … à créer une troupe amateurs au sein de la peña. A Contratiempo naît et se produit de temps en temps sur des scènes de la région.
Laurent et Sandrine coachent la troupe.